Pages

mercredi 21 octobre 2015

À Jamais.


Je viens de lire cet excellent article de Lane dans lequel elle nous parle de comment elle a étouffé d'émotions pendant longtemps.
Comment elle a cru tout ce temps ne pas pouvoir dire ce qu'elle ressentait.
Raconter ses émotions et les faire danser.

Ça m'a tellement touchée.
Je sais ce que c'est de ressentir des choses de façon si intense qu'on les garde pour soi de peur de faire du mal aux personnes en face.
Que ce soit un trop plein d'amour, de joie, de tristesse ou de colère peu importe.
Le "trop" fait peur dans une société où on nous incite à un self-control toujours plus asphyxiant.

J'ai cette sensibilité qui fait que je peux ressentir des choses de façon intense. De façon pressante. Peu souvent de la colère, je parle plus de l'amour et de la tristesse.
Quand une personne face à moi réussit à me toucher d'une de ces deux façons, c'est très compliqué pour moi.
Je le ressens. Je le vis. Ça bouillonne d'émotions dedans et je suis embêtée, je ne sais pas quoi en faire.
Très vite j'ai compris que je ne pouvais pas garder ça pour moi sous peine de finir étouffée de l'intérieur.
Étouffée d'amour.
Étouffée de tristesse.

Et puis.

J'ai décidé que peu importe tout ça.
Mes émotions ne sont pas faites pour mourir au fond de moi.
Ce sont des petits éclats de vie passagers qui peuvent peut être éclairer les personnes qui sauront les comprendre.
Je les laisse alors s'envoler, et qu'elles errent milles ans sans trouver de réponse ou qu'elles brillent infiniment auprès de ceux qui sauront les attraper et les bercer, ce n'est plus ma vie.
Ce n'est plus en moi.
Et je suis heureuse de les avoir rendues libres à jamais.
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. C'est beau..
    J'ai, moi aussi, tendance à tout garder pour moi. Et souvent j'implose.. Mais j'ai du mal à sortir mes émotions. Elles font partie de moi, c'est comme si je me livrais à quelqu'un, et je n'aime pas ça..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pas facile de livrer ses émotions. C'est tellement intime, impalpable.
      C'est livrer une partie de son âme.
      Et c'est ce qu'on a de plus cher...

      Supprimer
  2. Les jolis mots de ma Paulinette...
    Bisous
    Olivier

    RépondreSupprimer