Pages

vendredi 4 mai 2012

La crêperie bretonne


Sous la pluie, devant la place de l'église (le coeur du village)
Devant la porte de notre vieille maison bretonne (on a profité d'un rayon de soleil!)

"Et là je suis en Bretagne. Et là je me sens bien :)" Voilà ce que j'ai partagé sur Twitter dimanche dernier, alors que l'on venait de poser les pieds dans notre village breton.
Devant notre 2ème chez-nous, là où je ne me sens jamais aussi vivante.
Pour la petite histoire, cette maison est un vrai héritage familial. Y ont vécu mes arrières-grands-parents, mes grands-parents (qui ont ensuite déménagés un peu plus bas dans le village) , mes parents et mes frères et moi. Nous, pas très longtemps car en grandissant, nos parents ont vite compris que certes ce petit village de quelques 900 âmes est charmant, mais la ville offrirait sûrement plus de possibilités et de facilités (inutile de préciser que l'école primaire se situait- et se situe toujours!- dans le village voisin et le collège dans une autre ville.)

Mais chaque vacances, chaque week-end nous faisions la route jusqu'ici. Pour nos grands-parents. Pour la nature. Pour la Bretagne. Pour nous.

Et pour ceux qui me connaissent, qui dit escapade bretonne dit forcément passage à la crêperie :) La vraie, l'unique celle qui fait des feux d'artifice dans la bouche.
Je vais donc vous partager ici notre adresse fétiche et secrète, celle qui bat toute autre crêperie et dans laquelle on se rend depuis que nous sommes tous petits.

C'est dans le village de Lohéac (à 10 minutes en voiture de notre village breton) que se trouve ce petit joyaux. Bien connu des gens du coin et point de rendez-vous des habitués, on comprend déjà que ce qu'on va manger sera bon.



Rien que l'intérieur est typique d'une maison bretonne : murs bruts et bigoudènes en tableaux nous accueillent.



La carte est variée, il y en a pour tous les goûts.
Incontournable ici : commencer par une galette au beurre salé. Toute simple mais indécemment bonne. À ce moment, vous savez que vous êtes au bon endroit : c'est une évidence.
Pour ma part, je choisis celle qui est ma base de toujours : la galette oeuf-jambon. La pâte à galette est d'un fondant inégalé, le sarrasin d'une grande finesse et la garniture de qualité car provenant des fermes locales.



On ne s'arrête pas en si bon chemin. Le temps ayant été apocalyptique ce jour là, je décide de continuer avec la classique crêpes au chocolat pour me réchauffer. D'une belle couleur jaune avec le chocolat qui transparaît au travers, la pâte est à la fois fine et moelleuse. Je vous laisse imaginer.


Et je suis gourmande. Alors je craque et demande une beurre-sucre.La photo se passe de commentaire ;)


À la fin du repas, vous pouvez dire que, oui vous avez péché. Mais mon Dieu, c'était si bon.

À noter :
Le service rapide (dû à la grande maîtrise du cuisinier qui connaît ses galetières par coeur) et agréable.
Mieux vaut réserver, même pour 2 personnes et surtout les week-ends.
On peut même ne commander que les galettes natures au cuisinier et les ramener à la maison pour les manger tout simplement. J'adore!

Amusant :
Ici, les gens mangent tôt. Nous, ça ne nous choque pas, on est habitués, mais pour certains ça peut paraître étrange de voir des personnes avoir fini de manger à 19h30.

Crêperie Pile ou Face
2, rue du Manoir
35550 Lohéac
Tél : 02 99 34 06 50
Rendez-vous sur Hellocoton !

24 commentaires:

  1. Et là je me dis x1000 qu'il faudra que tu m'emmènes ^^

    RépondreSupprimer
  2. Miam. C'est malin, maintenant j'ai envie d'une crêpe.

    RépondreSupprimer
  3. Oh je veux y aller, je veux y aller, je veux y aller ! Jsuis convaincue - ça donne envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'appel de la Bretagne. Mais si tu y goûtes, tu n'auras plus envie de repartir! ;)

      Supprimer
  4. Qu'est ce que la bretonne me manque là toute suite!
    J'aimerais mettre les pieds dans ma crêperie Quimperoise, commander du cidre bretonne, une crêpe andouillette puis une miel amande !!! Piquer une bouché de celle saint jac de mon homme, et lui réclamer un morceau de celle caramel au beurre salé!
    Tu me prends par les sentiments là!
    Et alors lorsque j'habitais en bretagne, il y avait "la cabane a crepe" une petite boutique ou tu pouvais partir avec tes crepes bretonnes natures! Qu'est ce que j'en ai dépensé des sous là bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Bretagne une fois qu'on y goûte, on ne peux plus s'en échapper. On y revient toujours :)
      C'est amusant comme de simples galettes (de froment ou de sarrasin) ont comme pouvoir émotionnel. Un steak-frite ne fera jamais autant d'effet à son évocation^^

      Supprimer
  5. Mais une fricadelle pomme frite si!

    RépondreSupprimer
  6. qui ne craquerai pas à la vue de ces belles crepes?! :-) bon dimanche, bises

    Lou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, c'est exactement ce que je me suis dit après la crêpe au chocolat. On ne peut pas s'empêcher de craquer :)

      Supprimer
  7. tu es toute jolie et ces crêpes me donnent envie :D
    il faut que je parcours ton blog pour des idées recettes ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3 Et oui, n'hésite pas à me piquer des idées de recettes ;)

      Supprimer
  8. Moi qui suis de Guipry (toi qui connait Lohéac, tu situes alors ^^), je ne peux qu'approuver ! J'ai du m'expatrier à Orléans pour le travail mais je retourne à Guipry dès que je peux (notamment pour les galettes de maman ^^) et je m'y marie en juillet ! Je ne pouvais pas me marier ailleurs que dans mon village breton d'enfance !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh génial!! Bien sûr que je situe bien Guipry :D
      Et félicitation pour ton mariage à venir (je crois que moi non plus je ne pourrais pas me marier ailleurs qu'en Bretagne :))

      Supprimer
  9. Je veux rentrer en France !!!! Tout de suite !!!!
    Damned que les crêpes bretonnes me manquent ... et les fruits de mer ^^ Tu nous fait une dégustation d'huitres & co la prochaine fois ? !!
    J'ai a peu près les memes souvenirs que toi ... Hate de retrouver la maison de mes vacances aussi pour l'ete ! Mais moi je reste en LA. J'irai quand meme faire un petit tour dans le Finistere en Juin, pour mon plus grand plaisir.
    J'ai envie de dire et crier : vive la France ! Ca fait un peu patriotique mon truc mais depuis qq temps, je décompte et ai hate de revenir chez moi ^^
    Bisous Pauline et merci bcp pour tous tes gentils com <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cri du coeur :)
      Comme je l'ai dit plus haut à OCNN, la Bretagne, une fois qu'on y goûte on ne peut plus s'en passer. Et tu viens toi aussi renforcer cette vérité.
      Mais qui sait? Peut être qu'en attendant de revenir par ici, tu peux trouver une crêperie à San Francisco? (J'imagine que ça ne doit pas être la chose la plus évidente ;))

      Pour les fruits de mer, je te fais signe si j'en teste!

      Supprimer
  10. Héhé, je suis bretonne alors ce billet me parle drôlement, et m'a donné très envie de manger des crêpes (dans le Morbihan, qu'elles soient froment ou blé noir, on les appelle des crêpes !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'appellation varie en fonction des régions. Pour moi, qu'on me dise crêpe de sarrasin ou galette, je comprends. Mais pour certaines personnes c'est déstabilisant. D'ailleurs, certaines crêperies qui mettaient "crêpe de sarrasin" ont changé pour mettre "galette" car les gens ne faisaient pas la différence. Pour eux, une crêpe est une crêpe de froment :) Imagine donc la surprise quand ils croyaient avoir commander un dessert^^

      Supprimer
  11. J'adore ce genre de petit resto bien typique de la région ! la bretagne c'est vraiment la région ou j'aimerai aller vivre par la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha moi aussi à terme j'aimerai retourner habiter en Bretagne :)

      Supprimer
  12. ça me rappel de bons souvenirs, merci pour les photos, elles sont magnifiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, ça me fait plaisir de voir que finalement on est tous un peu bretons autours de galettes/crêpes :)

      Supprimer